L'obsession sur le partenaire

L'obsession sur la relation est basée sur plusieurs points :

  • Doutes obsessionnels
  • préoccupations intenses sur les qualités/défauts du partenaire
  • Vérifications multiples (Site internet, questionnement auprès de notre entourage...) dans le but de se "réassurer"

>> La réassurance est le fait de chercher la présence d’un objet ou d’une personne permettant d’affronter la situation phobogène (objet contrephobique)

Ce trouble tourne autour de six dimensions :

  • Apparence phyique
  • Sociabilité
  • Valeurs et moral
  • Stabilité émotionnelle
  • Intelligence
  • Compétences

 1. Apprence physique

Le tocé va focaliser sur les défauts physiques du partenaire : "il est trop mince", "il est trop gros", "il n'a pas une belle peau", "il ne sent pas bon"...

La focalisation va entrainer une "sorte" de dégout à l'égard du partenaire.

2.Sociabilité

Le tocé va se focaliser sur la sociabilité du partenaire "il a trop d'amis", "il n'a pas beaucoup d'amis", "il parle trop facilement aux gens" ou bien "il ne parle à personne"...

3.Valeurs et moral

Le tocé va remettre en cause les valeurs du partenaire et douter de la compatibilité des valeurs du partenaire avec les siennes dans la construction d'une relation à long terme.

4. Stabilité émotionnelle

Le tocé va remettre en cause la maturité émotionnelle du partenaire "il n'est pas prêt à s'engager", "il n'est pas assez mur pour envisager une relation stable"...

5.Intelligence

Le tocé va remettre en question l'intelligence du partenaire et focaliser sur toutes les phrases que pourra dire son partenaire justifiant qu'il n'est pas assez intelligent ou brillant pour avoir une relation avec soi.

6. Compétences

Le tocé va remettre en question les compétences de son partenaire sur tous les domaines et notamment professionnels "il n'a pas d'ambition", "son travail n'est pas valorisant", "il n'a pas un travail interessant" etc...

 

L'ensemble de ces remises en causes va entrainer un éloignement avec le partenaire et entrainer le doute sur la viabilité du couple.
Les questionnements ne sont pas exhaustifs, d'autres questions peuvent intervenir sur un schéma différent mais toujours sur les mêmes thèmes.
Le tocé focalise uniquement sur les défauts du partenaire, comme un besoin irrépréssible de "perfection" et ce même si le partenaire correspond "réellement" aux attentes.
Le questionnement perpetuel et le doute vont accentuer la mise en avant de défauts "imaginés" et non "réels".

Il est très interessant de noter que DORON et Al en 2012 a mis en avant une "hyper attention" à l'égard du physique de son partenaire, rappelant une forme de "dysmormophobie" mais à l'égard du partenaire.

Définition de la dysmormophobie : Préoccupation exagérée manifestée par quelqu'un au sujet de l'aspect disgracieux de tout ou partie de son corps, que cette crainte ait un fondement objectif ou non.

Quelques informations de spécialistes :

Les six dimensions du trouble ont été mis en avant en 2012 par DORON à travers son oeuvre : "Flaws and All: Exploring Partner-Focused Obsessive-Compulsive Symptoms" Doron et Al
Lien pour télécharger l'oeuvre : ICI

 

×